Les soins naturels

Ressources en naturopathie - Les soins naturels

Il existe de nombreux soins naturels, pour y voir plus clair je vous les présentes sur cette page

Les huiles essentielles

Les huiles essentielles sont un trésor de ressources extraordinaires pour soulager les maux. Mieux encore, une utilisation préventive raisonnée est un moyen remarquable pour soutenir le corps dans ses défenses.

Les huiles essentielles ne sont pas de la médecine douce ! Leur grande puissance est une réalité éprouvée, symbole extraordinaire de la puissance de la nature. Mais il en résulte le besoin d’y avoir recours de manière éclairée. Je vous conseille les huiles essentielles qui conviennent le mieux à vos besoins, en toute sécurité.

Diffusion, inhalation, application locale, voie orale, les modes d’administration sont multiples et sont déterminés par le problème à prendre en charge. De même la posologie est précise et adaptée à chacun.

Je vous mets en présence des huiles : il ne s’agit pas de médicaments mais de ressources naturelles vivantes qui s’adressent à nous et que notre corps et notre esprit reconnaissent. Je vous accompagne dans cette rencontre en toute sérénité.

Les huiles végétales

Les huiles végétales sont réputées en cosmétique. Qui n’a pas entendu parler de l’huile d’amande douce ou de l’huile d’avocat. Au même titre que les huiles essentielles, il en existe un infinité. Or chaque huile végétale a des propriétés qui lui sont propres, bien au delà de simples vertus cosmétiques. Ces dernières sont d’un intérêt majeur pour les soins externes. Allergies, blessures, infections de la peau trouvent de grands recours dans les huiles végétales. La voie interne sera aussi possible dans de nombreux cas, que ce soit pour rééquilibrer l’environnement intestinal, lutter contre les parasites, ou également à nouveau parer aux allergies et aux infections.

Ainsi le recours aux huiles végétales est d’un intérêt majeur en naturopathie, et sera souvent couplé à celui des huiles essentielles, en synergie. Les principes actifs des différentes huiles seront dynamisés et leur efficacité renforcée.

Les hydrolats

Connaissez-vous les hydrolats ? Egalement connus sous le nom d’eaux florales, ils sont le fruit de la distillation, obtenus en même temps que les huiles essentielles. Très doux, d’une grande fraîcheur et facilité d’usage, ils conviennent à tout le monde, y compris les jeunes enfants et les femmes enceintes. C’est un atout précieux dans toute prise en charge de santé naturelle et de bien-être. 

A l’instar des huiles essentielles et des huiles végétales, il en existe de très nombreuses variétés. Leurs propriétés se rapprochent de celles des huiles essentielles, mais sans être tout à fait les mêmes. De fait, les molécules rassemblées dans un hydrolat sont par nature hydrophiles (alors que celles présentes dans une huile essentielle sont hydrophobes). Il en ressort un composé biochimique particulier, qui vient compléter avec beaucoup d’intérêt le recours à d’autres ressources naturelles, sans jamais s’y opposer, sans jamais se surajouter.

L’hydrolathérapie est une branche à part entière dans la prise en charge du mieux-être au naturel, elle permet de travailler en douceur et en profondeur.

La gemmothérapie

La gemmothérapie, c’est le soin par les bourgeons.

Chaque bourgeon possède en lui même la quintessence de la plante toute entière qu’il deviendra plu tard… du petit arbuste au plus grand des arbres. C’est un concentré fabuleux de principes actifs qu’il nous est donné de recueillir au service de notre santé. La gemmothérapie s’adresse particulièrement à des traitements de fond, pour soulager des troubles fonctionnels même profondément inscrits dans notre histoire. 

Les bourgeons sont cueillis au printemps. Ils macèrent quelques semaines dans une alcoolature, que l’on filtera ensuite. Cette alcoolature sera utilisée par voie orale, chargée des principes actifs du bourgeon. En fonction de la variété de l’arbre,  la gemmothérapie prend en charge de très nombreux déséquilibres physiologiques. Elle représente un axe de santé naturelle d’une très grande richesse.

Issue des pratiques ancestrales, la gemmothérapie a été « inventée » par le médecin belge Pol Henry (1918-1988), se posant ainsi tant comme une pratique ancienne qu’une découverte moderne.

La mycothérapie

Issue directement de la pharmacopée de la Médecine Traditionnelle Chinoise, la mycothérapie est la science du soin naturel par les champignons médicinaux.

Reishi, Shiitake, Maïtake, Cordiceps, Champignon du soleil et bien d’autres font preuve de remarquables vertus thérapeutiques qui ont été l’outil de générations de médecins depuis les temps anciens.

Ces ressources naturelles n’ont en rien perdu de leur efficacité ni de leur intérêt. Tour à tour anti inflammatoires, anti infectieux, mais aussi énergisants, drainants, dépuratifs ou encore anti tumoraux, les champignons médicinaux regroupés dans la mycothérapie sont un outil auquel je m’adresse régulièrement.

Les champignons médicinaux sont remarquablement bien tolérés, ils ne présentent aucune interaction avec la prise d’autres soutiens de santé, y compris les médicaments de synthèse. Il n’y a que très peu de contre indication. C’est dire à quel point ce support offert par la nature est, lui aussi, d’un intérêt majeur, au bénéfice de la prise en charge de l’humain dans le cadre de la naturopathie.

La nutrition

La nutrition est sans nul doute le fondement le plus important de toute prise en charge de santé naturelle.

Bien avant de songer à se supplémenter en vitamines, minéraux, oligo éléments ou autres plantes en gélules proposées en phytothérapie, il convient de considérer ou reconsidérer de quoi est constitué notre quotidien alimentaire. Car de fait, et c’est là finalement une question de bon sens, notre santé devrait trouver toutes ses réponses à partir de notre alimentation.

Les implications sont extrêmement profondes. Car non seulement notre alimentation nous apporte énergie et nutriments pour le fonctionnement de notre corps, mais elle vient aussi soutenir et entretenir la grande population bactérienne sans laquelle nous ne pourrions demeurer sain et en bonne santé. Nos microbiotes (intestinal, buccal, notre peau…) sont des colonies de bactéries dont il faut prendre le plus grand soin. Par une hygiène de vie en général, par une hygiène alimentaire en particulier. 

Que ton alimentation soit ton médicament disait Hippocrate, le père de la médecine.

Aujourd’hui encore et peut-être davantage qu’avant, car notre mode de vie moderne et industriel nous fait si rapidement perdre nos repères, il est indispensable de se pencher sur le contenu de notre assiette, et cela devient une démarche de soins.

La moxibustion

Le moxa est un charbon d’armoise. Incandescent, il permet de réchauffer les points réflexes des méridiens, à l’instar de l’aiguille d’acupuncture qui stimule ce point par la piqûre.

La moxibustion est donc l’utilisation du moxa pour réveiller et dynamiser les énergies de notre corps en chauffant les points réflexes qui parcourent notre corps.

La moxibustion fait partie intégrante des techniques manuelles de la Médecine Traditionnelle Chinoise. Les points réflexe sont très nombreux, marquant les méridiens organe-entraille repérés par les sages de la Chine ancienne au cours des siècles.

Il sera généralement nécessaire de pratiquer plusieurs séances, idéalement à une distance de moins d’une semaine de l’une à l’autre. Selon les sujets, 3 à 4 séances seront suffisantes, mais un suivi plus long peut parfois se révéler utile, au regard de la réceptivité et des problématiques de la personne.

De nombreux troubles fonctionnels sont pris en charge par la moxibustion, de même qu’il en est en acupuncture. Cette pratique permet un échange précis et dense entre le receveur et le praticien. Les premiers effets sont parfois immédiats, et toujours rapides.

La nutripuncture®

La nutripuncture® est une ressource naturelle innovante s’adressant au réveil et à la dynamisation de la communication inter-cellulaire.

Au cours de recherches engagées dans les années 1980, il a été observé que la communication des cellules dans l’organisme était lente par voie chimique. En revanche la voie électromagnétique était infiniment plus rapide et sélective.

Transmise par des oligo-éléments, cette communication vient répondre à des besoins spécifiques, qui plus est sur des points précis du corps.

C’est donc l’usage d’oligo-éléments -dans des quantités infimes mais précisément dosées et associées- qui soutient l’action de cette ressource parfaitement naturelle qu’est la nutripuncture.

Le nom même est évocateur, et fait appel à la nutrition -les oligo-éléments- et à l’acupuncture. Car de fait cette technique issue de la Médecine Traditionnelle Chinoise permet, elle aussi, de transmettre des signaux à des secteurs précis de l’organisme, en stimulant les points réflexe des méridiens.

La nutripuncture se présente sous forme de petits cachets que l’on ingère, dans une quantité et dans un ordre précis, selon les besoins. Une cure sera impérativement encadrée par un praticien spécifiquement formé à la nutripuncture®.

Il s’agit là d’une nouvelle alternative dans la prise en charge des troubles fonctionnels, proposée dans le cadre de la naturopathie. C’est un excellent moyen de rééquilibrage, mais aussi de soutien et de renforcement des fonctions de l’organisme. Energie et vitalité sont la promesse de cette méthode innovante, qui vient mobiliser le potentiel d’autorégulation de l’organisme.

Les massages

Tuina du dos, tuina du ventre, ayurvédique, nursing touch®, je propose différentes techniques de massage adaptées à votre situation. Elles peuvent être légères en drainage lymphatique, énergiques en réveil musculaire ou encore en travail des fascias, tout en s’attardant sur les points réflexes des méridiens. Chaque personne est unique, les séances et les techniques mises en œuvre sont  à chaque fois adaptées à la réalité de la personne.

Le massage est un outil thérapeutique naturel vers lequel convergent aisément l’aromathérapie, les techniques traditionnelles chinoises. Douleurs, fatigue, digestion… très nombreux sont les troubles fonctionnels qui peuvent être soulagés par les techniques manuelles. 

Dans la majorité des cas les massages viennent en complément d’une accompagnement de naturopathie. Ils s’intègrent dans une démarche de bien-être et s’associent non seulement à l’utilisation d’huiles végétales, ou d’huiles essentielles, mais aussi de techniques respiratoires par exemple. Stimuler tout ou partie du corps, ou le relaxer, viennent en accompagnement d’une prise de conscience holistique de sa propre réalité, de sa propre identité, de ses besoins et de sa présence.

La réflexologie faciale ou plantaire

La réflexologie permet de travailler de manière très localisée sur une partie du corps afin de le stimuler et de le dynamiser entièrement.

Réflexologie faciale

La tête, le visage sont le point de départ ou de terminaison de plusieurs méridiens. Je propose un massage original d’une heure à l’huile essentielle de votre choix incluant les bras, les épaules et la tête à même de dégager vos tensions, le stress, ouvrir les voies respiratoires, pour une détente et un mieux-être profonds. C’est une expérience unique et l’occasion d’un profond relâchement. Cette démarche de soin naturelle s’associe facilement à tout accompagnement en santé naturelle, comme elle peut simplement s’inscrire dans un moment pour soi, une évasion au bénéfice de la détente et de la sérénité.


Réflexologie plantaire

Les pieds sont les zones du corps les plus dotées de capteurs. Ils sont également parcourus par plusieurs méridiens et de nombreux points réflexe. 

Un massage des pieds en réflexologie chinoise est un soin à part entière permettant de soulager de nombres troubles organiques ou musculo-squelettiques fonctionnels. Une séance dure environ 30 minutes, et peut aisément compléter un massage thérapeutique par exemple. La réflexologie plantaire occidentale s’appuie sur un protocole de massage très différent, mais les effets sont comparables. Une détente générale d’une grande profondeur, un regain d’énergie, une diminution immédiate des tension et un apaisement tant physique que mental.

L'auriculothérapie

L’auriculothérapie est, comme son nom l’indique, une approche de soin depuis l’oreille.

Cette technique dont les racines remontent aux traditions médicales européennes du moyen-âge a été formalisée et expliquée par les recherches du médecin français Paul Nogier (1908-1996). Il a mis en évidence la grande efficacité thérapeutique du travail sur les terminaisons nerveuses de l’oreille, reliées à l’ensemble du corps. Une séance simple dure une vingtaine de minutes, et accompagne souvent un autre massage ou de la réflexologie.

L’oreille est sillonnée par un très grand nombre de terminaisons nerveuses. Le praticien recherchera dans un premier temps les points -très ténus- correspondant à la souffrance ou au trouble rencontrés par la personne. Ces points sont extrêmement fins, mais en même temps aisément repérables car ils sont nécessairement sensibles à la pression, provocant une douleur à l’appui.

Ainsi repérés, ces points de réflexion seront recouverts d’une graine de vaccaria, qu’il conviendra de masser en stimulation de l’axe nerveux.

Il sera possible d’avoir recours à l’auriculothérapie à tout moment, parfois ponctuellement, parfois en complément d’une démarche plus approfondie dans la prise en charge d’une douleur ou d’une trouble fonctionnel. C’est un geste technique qui ne réclame habituellement pas plus de 10 minutes.

Les soins énergétiques

L’énergie est la vie, mais le monde moderne affaiblit facilement cette énergie qui nous est propre. Elle s’appelle le Qi en Chine (prononcer “tchi”), ou le Ki au Japon, ou tout simplement l’énergie vitale.

Je pratique le Reiki (霊気), méthode de soins non conventionnelle d’origine japonaise, et le Lahochi, qui en découle. Le receveur est allongé habillé sur la table de massage, ou bien assis sur un siège.

Par imposition des mains mais sans contact,  je viens stimuler le flux de votre énergie vitale autour de vos chakras, au bénéfice de votre énergie physique et mentale.

Il ne s’agit pas de pratique ésotérique, elle se doit d’être considérée avec la plus grand simplicité. Tout dans notre univers est composé de vibrations, et donc d’énergie. Le principe fondamentale du reiki ou du lahochi est de relier le receveur à cet environnement énergétique qui nous entoure en permanence, et de lui permettre de s’en nourrir.

Dans la plupart des cas le receveur ressentira cet afflux énergétique. Il peut en résulter une certaine fatigue momentanée, car un travail des énergie induit nécessairement une remise en cause des déséquilibres ou équilibres précaires sur lesquels nous nous adaptons. Mais passé ce cap de restructuration de l’énergie, le receveur ressentira un bien-être, un dynamisme accrus, car c’est l’organisme tout entier qui se remet en mouvement. 

Bol d'air de Jaquier®

L’espace Nature et Santé de Toulouse est un centre agréé Bol d’air de Jacquier®

 

Le Bol d’air Jacquier® est une technique exceptionnelle pour redynamiser l’organisme en augmentant rapidement l’oxygénation de nos cellules. Cette technologie de pointe et parfaitement naturelle est sans contre-indication ni effet secondaire. Luttant contre le stress oxydatif et redonnant à l’organisme un capital d’oxygène élevé, le Bol d’air Jacquier® permet en toute simplicité de renforcer le système immunitaire, de lutter contre l’inflammation, de diminuer stress et anxiété, d’améliorer la qualité du sommeil, de réduire les états de fatigue, d’améliorer les fonctions cognitives (mémoire, concentration…), de lutter contre le vieillissement…

Le Bol d’air® diffuse un mélange d’oxygène et d’orésine (huile essentielle de thérébentine) à inhaler en séances de 5 à 15 minutes.

L’utilisation du bol d’air est proposé à l’occasion de toute séance, ou bien en cure seule.

Elle s’adresse à tous et à tout âge. La ré-oxygénation du sang est un besoin permanent dans notre monde moderne. Convalescent -et notamment post-covid-, mais aussi personne fatiguée, surmenée, chacun trouvera un mieux-être, une dynamique physiologique nouvelle. C’est une parenthèse respiratoire source d’une grande décontraction. L’huile essentielle de térébenthine utilisée est produite depuis les pins des Landes ou d’une deuxième forêt du Portugal. Seuls ces deux provenances sont autorisées, en vertu de la grande qualité de la résine recueillie, mettant à l’abri de réactions allergiques possibles avec les huiles essentielles d’autres provenances.

NATURE-ET-SANTE© 2024 Site crée par Sierraweb